top

[P-W] actu 24.be "Merci à ceux qui ne m'aiment pas" 3-02-09

 
Post new topic   Reply to topic    JULIEN DORÉ + DIG UP ELVIS Forum Index -> Julien Doré + Dig Up Elvis (francophone) -> JULIEN DORÉ [FR] -> Revue de Presse & Presse-Media
Author Message
Orphée
Administrateur

Offline

Joined: 15 Dec 2007
Posts: 1,287
Localisation: ....

PostPosted: Tue 17 Feb - 01:05 (2009)    Post subject: [P-W] actu 24.be "Merci à ceux qui ne m'aiment pas" 3-02-09 Reply with quote

http://www.actu24.be/article/mag/musique/julien_dore_merci_a_ceux_qui_ne_ma…

Mis à jour le 3 février 2009 à 08:10
Publié le 2 février 2009 à 21:47


Julien Doré: "Merci à ceux qui ne m'aiment pas"


RENCONTRE| Julien Doré est de retour en concert à l'AB, le 25 mars prochain. Interview par téléphone d'un Julien remonté...


Julien Doré, votre tournée a démarré en octobre dernier. Des surprises sur cette première tournée?

Je crois que les gens sont surpris de ce qui se passe sur scène parce que c'est relativement différent de l'album. Les arrangements sont plus rock, il y a beaucoup plus d'énergie...

Vous ne tenez pas tout un spectacle avec vos chansons. Vous faites donc des reprises, votre marque de fabrique...

Oui, d'ailleurs parfois, je ne joue pas tout l'album. Je teste de nouvelles chansons aussi...

Ah bon?

Oui, cela permet de tester mais aussi de travailler les arrangements possibles avec les musiciens qui m'entourent. C'est vraiment très pratique d'écrire pendant la tournée car du coup on peut vraiment essayer des choses...

La fatigue n'est pas mauvaise conseillère?

Non, je m'entends bien avec les gens avec lesquels je tourne, que ce soit l'équipe technique ou les musiciens. Déjà, chaque soir, on change l'ordre des titres, les reprises que l'on fait, pour avoir un plaisir différent chaque soir. Ensuite, on arrive le matin avec le bus et on a une journée soit pour se reposer soit justement pour travailler... J'en profite.

Quand vous allez voir un spectacle, qu'est-ce qui vous plaît?

Cela dépend ce que je vais voir... Mais c'est souvent un artiste que j'aime, je suis donc déjà dans un cheminement qui me plaît. Ensuite, j'aime sentir une intensité sur scène, quelque chose qui est dégagé par l'artiste, plus que par l'intensité de sa musique ou de ses ses mots.

Vous passez du Cirque Royal à l'Ancienne Belgique, cela va changer l'intensité, justement...

Le Cirque Royal, c'était une de mes premières dates, c'était impressionnant pour moi, car le concert était encore en chantier. J'avais vraiment ressenti quelque chose de fort. Ici, nous sommes beaucoup plus rodés, plus précis, plus efficaces... L'AB va sans doute correspondre mieux à ce que l'on fait. C'est une salle plus rock, qui a une atmosphère. Mais je suis très heureux de venir à Bruxelles, même pour chanter dans la rue...

Ah bon?

Je veux dire par là que c'est toujours agréable d'avoir la chance de sortir de France pour rencontrer des gens qui ont envie de venir vous voir. C'est formidable de se rendre qu'à Bruxelles, il y a des gens qui remplissent une salle pour vous voir. C'est plus que flatteur...

Depuis la sortie de l'album, est-ce que votre vision du monde musical a changé?

Je ne m'attendais pas à ce que l'album ai autant de succès et se vende si bien en France. Je suis invité assez souvent pour chanter mes titres et mes clips passent régulièrement à la télé. C'est une grande chance. En plus, la première partie de la tournée a été pleine. J'espère que ce sera pareil pour la deuxième partie.

Vous avez été content de l'accueil de la presse pour votre album «Ersatz»?

Des journaux comme Libération, Le Figaro, les Inrocks aiment beaucoup l'album. Il y en a d'autres qui l'aiment moins, mais c'est normal. Mais même les gens qui ne m'aiment pas parlent de moi, c'est formidable. Je remercie les gens qui ne m'aiment pas de ne pas m'aimer autant, d'ailleurs...

Aux NRJ Music Awards, on vous a vu venir avec votre propre récompense. Vous ferez la même chose aux Victoires de la Musique?


Aux NRJ, je n'avais rien à faire là-bas au milieu de Beyonce et Britney Spears. C'est pour ça que c'était drôle. Je savais très bien que je n'aurai rien à partir du moment où j'étais nominé face à Christophe Maé. Les Victoires de la Musique, c'est beaucoup plus sérieux que ça. Je suis très fier pour les gens qui m'entourent. Je n'ai pas envie de faire de blague. Je suis nominé trois fois, c'est exceptionnel.

On va vous voir bientôt dans Les Astres noirs, un court-métrage diffusé sur Canal. C'était une chouette expérience?


C'était super. J'ai rencontré un mec super, le réalisateur Yann Gonzales qui me proposait un court-métrage très particulier, mais esthétiquement très fort, tourné en pellicule avec des décors incroyables. C'est très bizarre, mais j'ai pris énormément de plaisir.

Par rapport à un clip, cela change quelque chose?

Oui, car les clips, très souvent je les écris et je suis responsable. Je suis présent et je décide de tout. Par contre, lorsque je suis choisi comme comédien, je m'abandonne totalement aux désirs du réalisateur. C'est assez particulier...

D'autres projets au cinéma?

J'ai eu la chance de tourner quelques scènes dans le prochain film du réalisateur belge Vincent Lanoux, avec un humour assez particulier. Ensuite je vais sans doute tourner dans un long-métrage en France en mai et juin prochain (NDLR: Reine d'Espagne, de Catherine Lambert, aux côtés de Mélanie Bernier, Emmanuelle Devos et Hélène Fillière).

Vous aimez brouiller les pistes. Est-ce que l'on saura un jour qui est le vrai Julien Doré?

On le sait quand on vient me voir sur scène. C'est très difficile de montrer son intimité. Il n'y a rien qui me dégoûte plus que de voir des pauvres artistes dépressifs venir sur des plateaux de télé se répandre et parler en souriant à tout va, en faisant croire qu'ils sont les types les plus sympathiques du monde et qui, après, s'avèrent être des ordures... Moi, quand je viens sur un plateau, je connais tous les gens de l'équipe technique et je suis le même mec au moment du maquillage que lorsque je suis sur scène. Je ne suis pas en train de faire des sourires à tout va pour lécher des culs pour vendre des albums. Je peux comprendre que parfois ce soit agaçant. Mais nous sommes des humains, on ne montre pas notre intimité à tout le monde dans la rue. Cela ne m'arrive jamais. Je suis quelqu'un de timide depuis toujours et il se trouve que parfois je m'amuse sur un plateau télé, mais à côté de ça, je n'ai pas envie d'être faux. Donc parfois je me protège et je protège certaines valeurs comme la timidité... Je n'ai pas envie de devenir totalement cynique et perdu dans ce métier dans quelques années en ne sachant pas, moi, qui je suis vraiment...

La Nouvelle Star va bientôt recommencer. Vous allez regarder?

Je suis toujours un petit peu car je connais les gens qui font l'émission, ce sont des gens que j'aime bien... Je ne parle pas du jury, je parle des gens de la prod. Je vais suivre de loin. Mais je n'ai plus énorméement de temps et puis je serai en tournée au moment où les émissions seront diffusées.


Julien Doré en concert à l'AB le 25 mars, 29€ en prévente, 02 548 24 24 ou www.abconcerts.be.

Interview : Marc UYTTERHAEGHE
_._._.__._._._.__._.__._._._._._._____.
Ali No War http://www.myspace.com/alinowar
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 17 Feb - 01:05 (2009)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:    Previous topic : Next topic  
Post new topic   Reply to topic    JULIEN DORÉ + DIG UP ELVIS Forum Index -> Julien Doré + Dig Up Elvis (francophone) -> JULIEN DORÉ [FR] -> Revue de Presse & Presse-Media All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation