top

[W-P] Midi Libre - 19/11/08

 
Post new topic   Reply to topic    JULIEN DORÉ + DIG UP ELVIS Forum Index -> Julien Doré + Dig Up Elvis (francophone) -> JULIEN DORÉ [FR] -> Revue de Presse & Presse-Media
Author Message
Lorelle
Administrateur

Offline

Joined: 29 Nov 2007
Posts: 522
Localisation: A l'ouest

PostPosted: Sat 22 Nov - 06:11 (2008)    Post subject: [W-P] Midi Libre - 19/11/08 Reply with quote

http://www.midilibre.com/articles/2008/11/19/20081119-CULTURE-LOISIRS-Julie…

Portrait

Julien Doré, un grain de sable dans les rouages huilés de la chanson

Révélé par "Nouvelle star", le Gardois est en concert dans la région Difficile de saisir Julien Doré, dont le parcours est un entrelacs de fausses pistes. Soyons certains qu'il le fait exprès : il est même si lucide que pèsent sur lui des soupçons de cynisme. A placer entre l'artiste situationniste et le chanteur de télé-crochet : sacré écart ! Remontons la piste la plus ancienne qui mène au peintre Gustave Doré, dont Julien est l'arrière-arrière-petit-neveu. « J'ai grandi entouré de bouquins plus grands que moi : L'Enfer de Dante, Gargantua de Rabelais, La Bible ... tous illustrés par cet aïeul. J'ai reproduit ses dessins, tout comme j'ai chanté des reprises à Nouvelle star . C'est le symbole de la peur de produire seul, de la peur du jugement, de la peur d'exister par soi-même. Ou parce que je suis complètement feignant ! » On n'est guère plus avancé.

Né à Alès en 1982, grandi à Lunel, fils unique et solitaire, ado « normal » (donc fête de Saint-Just, feria de Nîmes...), il entre à l'école nîmoise des Beaux-arts avec pour seul bagage sa passion du dessin. Il dévore littérature et cinéma, adule Marcel Duchamp et Warhol mais « bloque sur chaque chef-d'oeuvre de chaque époque » et déplore que « plus rien » ne soit possible « sans la parole de l'artiste ».

Il touche sa première guitare à 16 ans, débute le chant deux ans plus tard. Il opte alors pour la musique. Les bars de Nîmes deviennent les « lieux d'exposition » de son nouveau mode d'expression : « Ça m'amusait davantage de défendre un non-travail avec un personnage que de produire des oeuvres qui se défendent elles-mêmes. » Son groupe Dig Up Elvis naît en 2002, inspiré par le rock des The Libertines, The Strokes et The Hives.

Toujours aux Beaux-arts (il gagne aussi de l'argent de poche en nettoyant les façades des banques de la ville), il travaille sur le rapport entre « la mafia codée de l'art » et « la rythmique codée de la télévision » . Pour illustrer son mémoire de troisième année portant sur le concept de l'art sur l'art, et désireux d'y mêler la télé-réalité, il tente le casting de Star Academy. Alexia Laroche-Joubert le retoque (« Elle m'a sauvé la vie » ). La seconde tentative, pour le télé-crochet de M6 Nouvelle star, se veut un coup de pub pour Dig Up Elvis. Bingo : Julien intègre l'émission en 2007, et chaque direct est marqué par ses prestations quand il détourne (musique et textes) Moi... Lolita d'Alizée ou Les Bêtises de Sabine Paturel, procédé qu'il expérimentait déjà au sein de son second groupe, The Jean D'Ormesson Disco Suicide.

Julien Doré, en bon lecteur de La société du spectacle de Guy Debord, choisit la stratégie du détournement et ambitionne de glisser son grain de sable dans les rouages huilés de la chanson. « Je tente de faire de petites interventions entre la musique et l'art. Ce n'est pas de la rébellion mais quelque chose de plus piqué. Je m'amuse et je prends du plaisir, mais le choix de telle émission ou de telle collaboration a un sens politique. » Idole des adolescentes, traqué par la presse people pour son idylle avec la comédienne Louise Bourgoin, adoubé par France Inter et Les Inrockuptibles, sa tournée fait le plein dans la foulée du succès de son album Ersatz. Pas de reprises (« On me serait tombé dessus ») sauf SS in Uruguay de Gainsbourg mais, comme toujours chez ce drôle de type, des abîmes vertigineux entre la chanson guillerette et la pop subversive. Il en signe les textes les plus sombres : c'est peut-être par là que se cache le véritable Julien Doré.

Concerts : 22 novembre, théâtre, Nîmes (complet) ; 27 novembre, Rockstore, Montpellier (complet) ; 26 février, La Cigalière, Sérignan. 04 67 54 61 23.

Eric Delhaye
Back to top
Publicité






PostPosted: Sat 22 Nov - 06:11 (2008)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:    Previous topic : Next topic  
Post new topic   Reply to topic    JULIEN DORÉ + DIG UP ELVIS Forum Index -> Julien Doré + Dig Up Elvis (francophone) -> JULIEN DORÉ [FR] -> Revue de Presse & Presse-Media All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation