top

[A-é-réf] Arts, événements, références : Les 100 jours de la Documenta 12 de Kassel / archive et commentaires

 
Post new topic   Reply to topic    JULIEN DORÉ + DIG UP ELVIS Forum Index -> Julien Doré + Dig Up Elvis (francophone) -> L'ÉMERGENCE COMME POINT DE VUE -> Sources
Author Message
Admin
Administrateur

Offline

Joined: 11 Nov 2007
Posts: 39

PostPosted: Sun 23 Dec - 03:04 (2007)    Post subject: [A-é-réf] Arts, événements, références : Les 100 jours de la Documenta 12 de Kassel / archive et commentaires Reply with quote

La Documenta de Kassel fondée depuis 1950 par l’artiste, architecte et designer Arnold Bode, qui avait été interdit d'expression sous Hitler. Elle s'est tenue avec une périodicité aléatoire mais toujours durant 100 jours ; la Documenta 12 a duré 100 jours à partir du 16 juin 2007:
http://www.documenta12.de/

La Documenta 11 avait succédé à peu de temps de la 10, mais suite au décès des principuax animateurs de cette manifestation, et/ou à leur éloignement, il a fallu 7 ans pour que la 12 puisse se tenir au-delà des contradictions successorales ; voir ce rappel et celui de la fondation dans le site magazine du Goethe Institut :
http://www.goethe.de/wis/pro/kub/kwa/997/fr155704.htm

Documenta 12 et rappel historique :
http://www.goethe.de/ins/fr/lp/kue/bku/fr2387072.htm

Voici l'information dans le blog de arte :
http://blogs.arte.tv/Documenta/frontUser.do?method=getHomePage
Je cite intégralement le blog (en principe les liens sont actifs ; pour les quelques uns réclacitrants, se reporter à l'adresse mentionnée ci-dessus)...




Cette exposition d’envergure mondiale est considérée comme le sismographe de l’art contemporain, elle a ouvert ses portes le 16 juin et durera 100 jours. Cette douzième édition de la documenta est délibéremment placée par les organisateurs sous le signe de l´expérimentation et l'ouverture sur la ville comme « territoire de possibles » . Une véritable incitation au tourisme expérimental. Nous avons donc décidé de découvrir cette documenta 12 selon le protocole du dodecatourisme, une très vieille proposition du Latourex. Elle consiste à élaborer des formules de voyages autour du nombre 12.


Leurs 12 endroits préférés à Kassel

Comme souvent les grandes villes, Kassel est un labyrinthe pour le visiteur qui l’aborde pour la première fois. Quoi voir ? qu’y faire ? Que visiter outre la Documenta ? Comment se dépêtrer de ce dédale urbain ? Nous avons demandé à un couple d’habitants de Kassel de nous offrir un fil d’Ariane en nous indiquant leurs douze endroits préférés dans leur ville. Pas forcément des curiosités touristiques homologuées mais douze lieux qui sont importants à leurs yeux et auxquels ils sont intimement et personnellement attachés. Après les avoir tous repérés sur le plan nous nous rendrons de l’un à l’autre. Voici les douze propositions d’Anne et Helmut Lottes et leurs coordonnées respectives sur le plan de la ville : Kassel Stadtfürer, édition CCV. Le Bugasee, Kassel plage, K6/K7. Le parc du Karls-aue et l’Orangerie, J6/K6 et K5. La Kulturbanhof, Bahnhofplatz 1, J5. Le Vorderer Westen, le quartier ouest, convivial et culturel, H5/J5/K5. Brückenstrasse 5 à Kassel-Lohfelden, M8. Le mont Hohe Gras et la statue d’Herkules, B6 et D5 Le musée Fridericianum, Friedrichsplatz 18, J5. Le centre culturel du Schlachthof, Mombachstrasse 12, K4. Le restaurant Lohmann, Königstor 8, H5. La librairie am Bebelplatz, Fredrich-Ebert-Strasse130, H5. Le cinéma Filmladen, Goethestrasse 3, G5. Le Gloria Kino, Fredrich-Ebert-Strasse 3, H5.

Rédigé par Joël Henry | Dodécatourisme | Commentaires (0) |

Le 17/08/2007 à 21:45

La Documenta 12 en 12 chiffres

2 curateurs : Peter Buergel et Ruth Noack : un couple d’artistes, critiques d’art et organisateurs d’expositions de réputation mondiale.
3 thèmes ou « leitmotivs » : la Modernité est-elle notre antiquité ? Qu'est-ce que la vie nue? Que faire ?
6 (7) lieux d’exposition : la Documenta Halle, Le Museum Fridericianum, l’Aue-Pavillon, La Neue Galerie, Le Château et le parc de Wilhelmshöhe, Le centre culturel du Schlachthof (et El Bulli , le restaurant du chef catalan Ferran Adrià… en Espagne !)
13 heures à la Documenta Halle : rendez-vous quotidien pour une « lunch conférence » gratuite.
18 € : le prix du ticket d’entrée journalier à la Documenta 100 jours d’exposition (jusqu’au 23 septembre)
113 artistes invités originaires de 41 pays.
520 œuvres présentées 1001 Chinois invités à séjourner à Kassel, la patrie des frères Grimm. Un vrai conte de fée (« Fairytale »), une œuvre d’Aï Weiwei.
1400 (environ), la date de création de l’œuvre exposée la plus ancienne : un album de gravures et miniatures chinoises, persanes et mongoles.
651 000. Le nombre de visiteurs attendus, l’affluence de la onzième édition.


Rédigé par Joël Henry | Dodécatourisme | Commentaires (0) |



12 objets souvenirs


Cette année Kassel tourne résolument le dos à l’art-business. Seule concession : la « shop » qui propose toute une série d’objets griffés Documenta. Et d’abord le catalogue, organisé en fonction des dates de création des œuvres. Une mine de renseignements sur lesdites œuvres et les artistes. On y trouve aussi les habituels objets de papeterie : crayons, stylos, carnets, cahiers, gommes… ainsi qu’une ligne textile en coton blanc bio, du T-shirt adulte XXL au bavoir pour bébé arty cru 2007. Au rayon jardinage : un paquet de graines de coquelicots, les mêmes que celles qu’a plantées l’artiste croate Sanja Ivekovic dans la Friedrichsplatz. Pour leur donner à boire : l’arrosoir design ultra plat en plastique souple et pour les admirer at home, le vase conçu selon le même principe. Dix, onze, douze…la Friedrichsplatz devrait être toute rouge d’ici quelques jours, une belle invitation aux déjeuners sur l’herbe. La Documenta a tout prévu : verres, mugs, couverts en inox dessinés par Ferran Adrià mais surtout un élégant plaid à pique-nique en laine polaire orange. Et en cas d’averses intempestives, le parapluie télescopique blanc, vedette du vernissage pluvieux avec le pin’s doré en forme de capsule de bière, l’objet fétiche de cette Documenta 12.


Rédigé par Joël Henry | Dodécatourisme | Commentaires (0)



12 sur l’échelle de Beaufort


Le vent, cet iconoclaste, s’est payé une petite incursion à la Documenta et a jeté son dévolu sur une œuvre d’Ai Weiwei qui n’avait pas vraiment besoin de ce rab de publicité. En quelques secondes « Template », une sculpture de 12 mètres de haut installée à l’Orangerie tout près de l’Aue-Pavillon a été mise à terre. Il ne reste qu’un amas de bois de cette oeuvre monumentale bâtie avec des portes et de fenêtres Ming et Qing récupérés dans des maisons anciennes de Pékin avant leur destruction par les urbanistes et les bétonneurs de la capitale chinoise. La tempête kasseloise aura eu le dernier mot. L’artiste s’incline. Il a décidé de ne pas reconstruire « Template ».


Rédigé par Joël Henry | Dodécatourisme | Commentaires (0)



Le 12 ème artiste de la liste


Dans tous les sites de la Documenta on distribue un petit dépliant avec le plan des lieux et la liste des artistes qui y sont exposés. Nous allons nous intéresser plus particulièrement au douzième de chacune de ces listes, petit prélèvement aléatoire dans la sélection de Roger M. Buergel. Il y a trois endroits où ça ne marche pas : le Centre culturel du Schlachthof (l’abattoir) et la Documenta Halle qui n’exposent respectivement que deux et dix artistes. Ainsi qu’El Bulli, le restaurant en Espagne du chef Ferran Adrià. Le cordon bleu électrique a réussi à faire labelliser son établissement «extension officielle de la Documenta » ce qui lui a évité de faire le voyage à Kassel. Dommage nous ne connaîtrons pas mieux Ferran Adrià. A moins de faire partie des 50 personnes invitées gracieusement à un dîner à El Bulli cet été et recrutées parmi les journalistes, artistes et visiteurs de la Documenta. Elles seront désignées en toute opacité (revendiquée) par Roger M. Buergel. Mais qui sait ? peut-être qu’en lui adressant un petit mail plein d’émotion … (www.fridericianum-kassel.de). C'est au Museum Fridericianum que nous avons trouvé notre premier numéro 12: Poul Gernes, membre fondateur de « l’école X », un mouvement d’avant-garde danois des années 60. « Stripes series paintings », l’œuvre exposée, date de cette époque. C’est une série de quatorze peintures, en fait sept tableaux seulement mais peints des deux côtés : des projets de drapeaux européens naïvo-kitsch et délicieusement insolents. A la Neue Gallerie, la douzième de la liste est la jeune artiste chinoise, Xu Xiaoyan dont on présente trois grands rideaux de tulle dans les plis desquels elle a cousu de menus objets de la vie quotidienne. Trois délicates évocations de l’histoire de sa famille. Au château du Wilhelmshöhe c’est la photographe polonaise Zofia Kulik qui s’expose entourée d’une ribambelle d’hommes nus. Ce fantastique autoportrait-photomontage en noir et blanc s’intitule « The Splendour of Myself ». Et il est accroché entre deux Rembrandt s’il vous plait ! Et pour terminer, la douzième artiste de l’Aue-Pavillon, Alice Creischer, Américaine de Berlin. Plasticienne, curatrice, écrivain. Elle présente une installation complexe : peintures, collages, textes, objets, son. Son titre : « Démarre un lobby aujourd’hui ». Parmi les éléments qui composent l’œuvre, une chaise numérotée. Et quel numéro ? Je vous le donne en mille !


Rédigé par Joël Henry | Dodécatourisme | Commentaires (1)



Contacts | CGU | © arte.tv 2006 - Crédits


Rubriques
Dodécatourisme (21 mess.)
Le Journal de la culture (1 mess.)
Le principe du dodécatourisme (1 mess.)
documenta 12 (1 mess.)
Billets récents
Leurs 12 endroits préférés à Kassel
La Documenta 12 en 12 chiffres
12 objets souvenirs
12 sur l’échelle de Beaufort
Le 12 ème artiste de la liste
Médias
Les Vidéos du blog
Les Sons du blog
Les Images du blog
Archives
août 2007 (1 mess.)
juillet 2007 (2 mess.)
juin 2007 (21 mess.)
Liens
Biennale de Venise - Le blog
La programmation ARTE
Latourex
documenta 12
Profil
Nom d'auteur : Joël Henry
Description : Joël Henry, membre fondateur du Laboratoire de Tourisme Expérimental est à Kassel. Quel protocole utilisera-t'il pour nous faire découvrir cette nouvelle édition de la documenta?
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 23 Dec - 03:04 (2007)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:    Previous topic : Next topic  
Post new topic   Reply to topic    JULIEN DORÉ + DIG UP ELVIS Forum Index -> Julien Doré + Dig Up Elvis (francophone) -> L'ÉMERGENCE COMME POINT DE VUE -> Sources All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation