top

[B] Blog andsowhat

 
Post new topic   Reply to topic    JULIEN DORÉ + DIG UP ELVIS Forum Index -> Julien Doré + Dig Up Elvis (francophone) -> DIG UP ELVIS [FR] -> Revue de Presse & Presse-Media
Author Message
Lorelle
Administrateur

Offline

Joined: 29 Nov 2007
Posts: 522
Localisation: A l'ouest

PostPosted: Sun 16 Dec - 21:27 (2007)    Post subject: [B] Blog andsowhat Reply with quote

PHILOSOPHIE DU SITE ANDSOBLOG
AndSoBlog est l'émergence vivante du site professionnel de l'agence AndSoWhat.
Notre maître-mot derrière notre discours marketing est "networking". Les marques, comme les hommes, méritent d'avoir des amis. Notre objectif par ce blog est de donner la parole à des personnalités de notre réseau qui sont au coeur de différents milieux, en tant qu'observateurs, militants, artistes,... L'idée ici est moins de prédire l'avenir que de provoquer le désir, lutter contre les idées toutes faites de ce qui est à la mode, et de nourrir vos réflexion sur l'air du temps. [...]


http://www.andsoblog.com/andsowhat/philosophie-de-ce-site.html
________________________________________________________________



http://www.andsoblog.com/andsowhat/2007/11/concert-art-roc.html#more

Concert Art-Rock en Haute Fidélité


27 novembre2007 : Concert privé de Julien Doré mis en scène par l’artiste Thomas Lélu au Musée d’art moderne de la Ville de Paris dans le cadre de l’exposition « Playback »
Par Anaïd Demir

Deux minutes trente cinq de bonheur multipliées par 50 ou plus… voilà ce que le Musée d’Art Moderne nous promet, en sons et en images, avec son exposition « Playback ». On va au musée en pensant contempler des œuvres en toute quiétude, et finalement, on est propulsé dans une salle de gym, puis une cabine de karaoké, un salon et enfin entre les étagères d’un grand magasin rayon haute-fidélité. Chaque fois, on a de quoi se vautrer dans les canapés pour y voir défiler des clips réalisésnon pas par des graphistes professionnels mais par des artistes. Autrement dit des défricheurs censés se balader dans les intertices de la discipline, apporter de la fraîcheur et de nouvelles visions… plutôt que des professionnels du clip. Brice Dellsperger, Olaf Breuning, Wolfgang Tillmans, Jimi Tenor, Martine Parr… font partie du palmarès. Certains ouvrent le champ du chant en images, d’autres pas. Mais tous tentent de coller une musique et des sons sur les images, ou l’inverse. Parodies ou vrais clips suivant les circonvolutions sonores, low-tech ou high tech, les codes de l’industrie musicale sont revus et corrigés.
Et comme déjà le musée n’est plus musée, dans le cadre de l’exposition « Playback » et en partenariat avec le site MySpace, en ce 27 novembre 2007, les salles du musée d’art moderne de la Ville de Paris sont pleines à craquer. Le musée s’est carrément changé en salle de concert. Celui d’une ex « PopStar », ou plutôt d’un musicien pop à l’avenir qui s’annonce aussi doré que son nom. Quelqu’un qui cherche sans cesse à sortir du cadre strict dans lequel on l’a collé.


Issu de la starmania ou plutôt de la « starophagie » du petit écran, Julien Doré a épaté Marianne James et André Manoukian en réinventant la chanson d’Alizée « Moi, Lolita »… le voilà qui débarque au musée avec ses groupes « Dig Up Elvis » et « Jean d’Ormesson Disco Suicide » pour une dizaine de titres. Julien Doré, énigmatique, secret, réservé… a l’air d’avoir été taillé pour cette époqe. Il a un autant un nom reluisant qu’un pedigree. Son ascendance serait paraît-il toute aussi scintillante que son nom. Vrai ou faux, le petit Nîmois aussi plaisamment ironique que charismatique, aussi artiste que bonimenteur ou chanteur, serait l’arrière-arrière-petit fils du grand Gustave Doré, le peintre Symboliste. Et pendant que sa génération se contente de passer à la télé pour être célèbre, lui cite volontiers Warhol et son quart d’heure de célébrité. Et quand il en arrive à Marcel Duchamp, on sait qui lui a inspiré une certaine désinvolture créatrice. Lors d’un de ses passages à « Popstars », il arborait un tee-shirt portant l’inscription «Je suis Thomas Lélu ». Un artiste trentenaire qui comme lui fuit les étiquettes et les cadres et est atteint d’une énergie créatrice toute aussi désinvolte. L’un dans le monde de l’art, des mots et des images, l’autre dans le monde de la musique et du verbe. Alors que par le biais d’un tee-shirt, Doré invitait Lélu dans le petit écran, cette fois Lélu a invité Doré au musée l’espace d’un concert. Issus de deux mondes qui se frôlent et se font de continuelles œillades, ils crèent la collision.En ce 27 novembre, au musée, dans la salle de la Fée Electricité (Raoul Dufy), Julien Doré avait enlevé sa légendaire petite barrette qui est devenu comme une grosse blaque tant la presse en a parlé. A la place, une coupe ebouriffé et un air de petit chat sauvage qui apprivoise peu à peu son environnement. Et dans une mise-en-scène de Thomas Lélu, les miaulements de Julien Doré, les mélodies et les crissements électriques de son groupe « Dig Up Elvis » se sont libérées.
Concert ou happening ? Peu importe. Face à un parterre de fans et de parisiens curieux, ils ont égréné leurs morceaux rock. Et au fur et à mesure que, dans la semi-obscurité, les chants s’écoulaient, le groupe s’effeuillait. D’un T.shirt l’autre, d’un nom à l’autre, d’un personnage-culte à l’autre. Une série de noms dignes d’un fan-club où les amoureux de l’art et de la pop-star-Academy se rejoignent enfin, comme dans les plus grands rêves de Thomas Lélu. Gilles Deleuze, Etienne Daho, Kate Moss, Sylvie Fleury, Brancusi, Alfred Jarry, Roman Opalka et De Niro… entre autres sont entrés en scène tout au long de ce concert
Mi-concert, mi-happening artistique, alors que les fans les plus sportifs ratrappaient les tee-shirts œuvres d’art, et que les discours en yaourt de Julien Doré se confondaient avec ses chansons, on avait brusquement le sentiment que l’on assistait à un concert d’art-rock à l’ère du fan-club et de la real TV, et que l’esprit de Warhol ne rôdait sans doute pas loin dans le musée


Anaïd Demir
Back to top
Publicité






PostPosted: Sun 16 Dec - 21:27 (2007)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Display posts from previous:    Previous topic : Next topic  
Post new topic   Reply to topic    JULIEN DORÉ + DIG UP ELVIS Forum Index -> Julien Doré + Dig Up Elvis (francophone) -> DIG UP ELVIS [FR] -> Revue de Presse & Presse-Media All times are GMT + 2 Hours
Page 1 of 1

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Conditions générales d'utilisation